Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de l’économie, de l’énergie et de l’environnement
  • de
  • fr

Circulation routière

La circulation routière génère de grandes quantités de poussières fines, d'oxydes d'azote et d'ozone. Le canton et les communes mettent en place des mesures de planification de la circulation et de gestion de la mobilité pour inciter la population à adopter un comportement plus respecteux de l'environnement lors de ses déplacements.

D'après le plan cantonal de mesures de protection de l'air 2015/2030, les valeurs limites définies pour le dioxyde d'azote (NO2) et les poussières fines (PM10) devront être respectées le long des routes d'ici 2030 au plus tard.

Evaluer la pollution de l'air

Elaboré par la section Protection contre les immissions, le guide « Détermination des capacités locales » permet d’anticiper les conséquences de l’urbanisation et de la hausse du trafic sur des tronçons donnés. Si des dépassements des valeurs limites d’immission sont à prévoir, des mesures de réduction des émissions de polluants devront être appliquées.

Guide « Détermination des capacités locales »

Réduire la pollution de l'air

Lorsque les immissions sont trop élevées localement, le canton et les communes prennent les mesures suivantes :

  • réduire les émissions de polluants par le biais de l’aménagement et de la gestion du réseau routier
  • influencer le choix des moyens de transport et le comportement des usagers
  • réduire le trafic
  • mettre en œuvre des mesures techniques et améliorer la technologie des véhicules en la matière

Les prescriptions sur les gaz d'échappement des véhicules routiers sont l'un des principaux instruments de réduction des polluants générés par la circulation routière.  

Le développement de technologies automobiles ou de propulsions alternatives doit permettre de réduire encore davantage les émissions. Les moteurs électriques constituent la solution la plus prometteuse. Toutefois, du point de vue de la protection de l’air, la promotion de la mobilité électrique n’a de sens que si :

  • l'électricité est produite à partir de sources renouvelables
  • les véhicules fonctionnant à l’essence ou au diesel sont remplacés par des véhicules électriques
  • elle permet de réduire considérablement la pollution au niveau local
  • les matières premières utilisées pour la construction des véhicules et le stockage de l'énergie sont obtenues par des procédés générant peu d'émissions

Les véhicules hybrides et ceux roulant au gaz naturel permettent aussi de réduire la consommation de carburant et les rejets de polluants. Dans le canton de Berne, les véhicules alimentés uniquement par des batteries électriques donnent droit à des avantages fiscaux durant les trois années suivant leur première mise en circulation. 

Partager